Vendre ses bijoux: le bon filon et… le bon moment ?

C’est le rush sur l’or. Des particuliers achètent pièces et lingots pour sécuriser leur patrimoine. D’autres vendent leurs bijoux au prix fort. Où? Comment?

De 37.000 à 56.000 euros en 2 ans

Début 2019, le cours de l’or végétait aux alentours de 37.000 euros le kilo. Il a ensuite commencé à monter doucement avant de connaître un coup d’accélérateur en février lors de l’apparition du Covid-19. Il a alors filé vers les 50.000, avant de s’offrir un record à 56.000 euros en août 2020. À 2.060 dollars l’once (31,1035 grammes), il pulvérisait ainsi son précédent sommet », met en contexte Didier Jacques, administrateur délégué de Gold and Forex International.

Une sacrée performance sur deux ans. Actuellement le métal jaune s’échange toujours autour de 52.000 euros le kilo.

Vendre de l’or

En période de crise, alors que le métal jaune atteint ses plus hauts niveaux, vendre des objets et bijoux en or est évidemment une solution tentante, facile et rapide pour ceux qui ont besoin de liquidités pour faire face à des difficultés financières. C’est une motivation récurrente selon les professionnels comme Inter’OR qui vendent des bijoux et achètent de l’or depuis 1977 sous toutes ses formes (bijoux anciens et modernes, or dentaire, lingots, pièces numismatiques, montres, créations d’artisans, etc.).

Rachat Bijoux Or Paris

Or, pièces précieuses… et le plaqué et les fantaisies ?

Il y a évidemment tous ceux qui ont hérité de bijoux qui ne les intéressent pas. « Comme le cours de l’or est élevé, ils en profitent. Nous rachetons essentiellement des pièces lourdes et massives (gros bracelets, colliers, parures, chevalières). » Des bijoux ostentatoires que l’on ne porte quasi plus, parce qu’ils ne sont plus à la mode ou pour de simples raisons de sécurité.

Les lots provenant d’héritages contiennent aussi souvent des bijoux de fantaisie et en plaqué or. Pour ces pièces-là, n’espérez rien. Elles n’ont aucune valeur marchande.

Si vous vendez des bijoux contenant des pierres précieuses (diamant, rubis, émeraude ou saphir), chaque pièce sera estimée séparément en fonction de son poids. On y rajoutera la valeur de l’or.

Enfin, il faut savoir que l’or des bijoux n’est pas de la même qualité que celui des pièces et lingots (or pur). Dans la plupart des cas, la densité en or est moins élevée et fonction du pays d’origine. En Belgique et en France, c’est principalement du 18 carats. Plus rarement du 14 (États-Unis et Pays-Bas) ou du 8 ou du 9 (Allemagne et Grande-Bretagne).

Comparer les prix qu’on vous offre

En pratique, c’est très simple. Il suffit de prendre rendez-vous ou de se présenter en magasin avec les pièces que vous souhaitez vendre, qui seront estimées et pesées.

Pour des bijoux classiques comme des chaînes ou des petits bracelets, c’est très rapide. Si vous présentez tout un lot et/ou des bijoux avec des pierres précieuses, cela prendra bien sûr davantage de temps. Vous serez payé en partie en espèces, le solde sera versé sur votre compte.
En tout état de cause, ne vous arrêtez jamais à la première adresse venue. Faites au moins le tour de 3 ou 4  magasins et comparez le prix que l’on vous offre. Certains proposent des prix en grammes purs, d’autres en grammes sur la balance. Ce n’est pas pareil. Pour se faire une idée et éviter les arnaques, l’idéal est de peser l’or avant, sur une balance culinaire ou une balance de pharmacien par exemple. En théorie, « il devrait y avoir au maximum 1 à 3 grammes de différence ».

Rachat Bijoux Or Paris